Qu’est-ce que la PSDC ?

JPEG

Il n’y a pas si longtemps, les principales missions de l’Union européenne en matière de politique étrangère étaient définies par la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) ainsi que par la politique européenne de sécurité et de défense (PESD) – prévues par les traités de Maastricht (1992), d’Amsterdam (1997) et de Nice (2001).

GIF - 8 ko

Nous parlions alors de « deuxième pilier » de l’Union. Le cadre d’action de l’UE était alors défini par les « missions de Petersberg » (missions humanitaires et d’évacuation, missions de maintien de la paix et missions de force de combat, missions de rétablissement de la paix) et le mode de décision est fondé sur le consensus avec la possibilité pour un Etat Membre de s’abstenir.

-  En 2009, le traité de Lisbonne affiche de grandes ambitions en matière de sécurité et de défense avec pour objectif le développement d’une défense européenne. La PESD devient la « politique de sécurité et de défense commune » (PSDC). Concernant le champ d’action de l’UE, le traité à permis de l’élargir aux actions conjointes en matière de désarmement, aux missions de conseil et d’assistance en matière militaire, aux missions de prévention des conflits et de maintien de la paix et aux opérations de stabilisation post-conflit, à la lutte contre le terrorisme . L’UE devient alors acteur politique global.

-  Le traité ne se substitue pas aux autres traités, il les modifie. Il crée la fonction de président permanent du conseil européen et renforce la visibilité de la défense en créant le poste de haut représentant (HR) de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Le HR peut ainsi faire des propositions dans le domaine de la PSDC, exercer son autorité sur les organes de gestion de crise de l’UE du SEAE et gérer les missions de l’UE avec les Etats-membres. Cette autorité préside le CAE traitant des questions de PSDC et désigne le président du CoPS.

Le traité apporte d’importants changements :

- une clause de solidarité,
JPEG

- une clause de défense mutuelle,
JPEG

- une possibilité d’actions plus étendues,
JPEG

- une coopération structurée permanente,
JPEG

- une reconnaissance de l’Agence européenne de la défense (AED) :
JPEG

RETOUR A "MISSION ET OBJECTIFS DE LA PSDC"

Dernière modification : 03/03/2015

Haut de page