Jeunes professionnels en délégations (JPD)

Sur décision conjointe de la Commission européenne et du Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité est mis en place le programme Jeunes professionnels en délégations (JPD), qui succède au programme « Jeunes experts en délégation » (JED).


Objectifs du programme :

Ce programme de stages de haut niveau a pour objectif de permettre à de jeunes professionnels des Etats membres de l’Union européenne (UE) de bénéficier d’une expérience au sein d’une délégation de l’UE et ainsi d’acquérir une compréhension plus profonde de leur rôle dans la mise en œuvre des politiques communautaires dans le domaine des relations extérieures et notamment de la politique étrangère et de sécurité commune. Il s’agit aussi pour ces jeunes diplômés d’approfondir leur connaissance du cadre institutionnel de l’UE en la matière.


Lieu d’affectation :

La répartition des stagiaires et la définition de leurs missions de formation au sein des différentes sections des délégations sont décidées par le SEAE et la Commission européenne pour leurs stagiaires respectifs. Les candidats peuvent émettre trois vœux sur une liste de zone géographique présélectionnée par le Ministère des affaires étrangères et européennes français.


Conditions d’éligibilité :

- Une présélection des candidatures est faite par le Ministère des affaires étrangères évaluant les profils des candidats selon les critères suivants :

  • Nationalité : les candidats doivent avoir la nationalité d’un des États membres de l’UE et jouir de tous leurs droits civiques.
  • Service militaire : les candidats doivent avoir rempli toutes leurs obligations en matière de service militaire ou apporter la garantie qu’ils ne seront pas appelés pendant leur stage.
  • Diplôme universitaire : les candidats doivent posséder, à la date de clôture des candidatures, au moins un diplôme universitaire équivalent à un master dans un domaine pertinent pour les activités des délégations.
  • Connaissances linguistiques : les candidats doivent avoir la capacité de communiquer dans les langues de la PESC et des relations extérieures nécessaires à leur intégration dans l’environnement professionnel d’une délégation. La connaissance d’autres langues constitue un atout.
  • L’expérience professionnelle est un atout  : les candidats ne sont pas tenus d’avoir une expérience professionnelle, mais préférence sera donnée aux candidats avec un maximum de quatre années d’expérience professionnelle pertinente pour le programme (dont un an au maximum avec le SEAE, la Commission ou une autre institution ou organe de l’UE).
  • Les candidats s’engagent à fournir des justificatifs concernant les critères ci-dessus.

- Une seconde sélection se fait au niveau des délégations sous la forme d’un examen.

Le document officiel réglant la procédure de sélection stipule : « Le SEAE est tenu d’organiser une procédure d’évaluation équitable, transparente et objective, sur la base des mérites propres, des qualifications et des atouts des candidats, comme précisé dans la décision conjointe. »


Conditions d’emplois et de rémunération :

Dans le cadre de ce programme, les candidats retenus pourront se voir proposer une seule convention de stage, d’une durée déterminée de neuf mois. Un renouvellement de la convention pour une nouvelle période de neuf mois pourra être proposé. La durée maximale du stage est donc de 18 mois consécutifs.

Les stagiaires ou JPD recevront une bourse mensuelle de base de 1300€ ainsi qu’une contribution de logement mensuelle et une contribution mensuelle destinée à compenser les conditions de vie particulièrement difficiles dans certains pays. D’autres indemnités d’expatriation destinées à couvrir les frais de voyage, d’installation et d’assurance seront versées.


Contact : Jpd.dgp-nuoi-fi@diplomatie.gouv.fr

Retrouver toutes les informations sur les programmes JPD du SEAE et de la Commission sur le site du Ministère des Affaires étrangères et sur le site du SEAE.

Dernière modification : 11/02/2014

Haut de page